OÙ MANGER À OSAKA: BONNES ADRESSES ET RECOMMANDATIONS

Konnichiwa minna-san!

Je le répète souvent dans mes articles, Osaka est ma ville préférée au Japon, et l’une des raisons en est son surnom, qui est aussi une sorte de devise: Osaka kuidaore, c’est-à-dire « manger jusqu’à n’en plus pouvoir ». Ouais, je sais, tout un programme!

Donc à force de vous répéter ça, après mon guide d’adresses utiles, je me suis dit qu’il était temps de vous lister mes adresses gourmandes préférées à Osaka, histoire que vous ayez quelques points de repères pour votre première visite, ou bien que vous puissiez étoffer votre carnet d’adresses lors de votre prochain voyage. J’ai déjà visité Osaka une bonne dizaine de fois, mais à chaque fois je découvre d’autres pépites, donc n’hésitez pas à partager vos trouvailles en commentaire au bas de cet article!

Le Shinsekai, un de mes quartiers préférés pour sortir manger! Pas vraiment vegan friendly MDR

DÉJEUNER ET DÎNER:

  • Kushikatsu :

Pour ceux qui ne connaissent pas, les kushikatsu sont des brochettes de tout et n’importe quoi (viande, fruits de mer, légumes) panées et frites au goût sorti tout droit du paradis. Amateurs de « healthy food », c’est peut-être pas l’endroit idéal pour vous! Et mes kushikatsu préférés se trouvent chez Kushikatsu Doteyaki Nadai Tsurukamya dans le quartier du Shinsekai, dans la rue principale au pied de la Tour Tsutenkaku. C’est un lieu très prisé des locaux et là-bas on vous sert sans chichis, mais le goût est bien là, oh que oui! Mes kushikatsu préférés, et que je vous recommande sont ceux aux asperges, aux champignons shiitake et au poulet. Goûtez aussi leur tartare de poulpe aux oignons verts, c’est juste une bonheur pour les papilles (si vous aimez le cru bien sûr). *essuie un filet de bave en repensant à ce goût*

Adresse:  2 Chome-5-2 Ebisuhigashi, Naniwa Ward, Osaka, 556-0002

Le fameux poulpe de l’extase gustative!
Astuce: venir habillé de vêtements amples ou d’un jean bien stretch! You know what I mean haha
  • Ramen:

Ahlala, mon plat préféré AU MONDE! En effet, mes parents étaient serveurs dans un resto japonais quand ils étaient jeunes (le Satsuma ramen de Nouméa), et du coup je mange des ramen préparés par de vrais cuisiners japonais depuis ma plus tendre enfance. C’est ma madeleine de Proust à moi quoi!

J’ai goûté beaucoup d’excellents ramen au Japon, et étonamment, ceux que j’ai préférés n’étaient pas forcément dans des gargottes traditionnelles où on peut s’imaginer manger un « vrai » ramen. Mes 3 adresses préférées sur Osake: Kinryu ramen à Dotonbori (vous ne pouvez pas vous tromper, il y a un énorme dragon au-dessus!), et les chaînes Ichiran ramen et Ippudo Ramen. Particularité d’Ichiran ramen: on peut choisir la garniture, le niveau d’épice, la texture des pâtes,etc. , on passe commande sur une machine et on mange assis à un petit box individuel, où les cuistots nous servent directement par une petite lucarne, mais on ne voit que leurs mains! Donc pas idéal si vous comptiez faire un repas de groupe convivial, mais en petit comité ou seul, je trouve le concept assez fun car vraiment dépaysant!

Itadakimasu!!!
  • Yakiniku:

Le yakiniku, ou barbecue japonais, est à mon sens un repas réservé aux grandes occasions, car pour vraiment l’apprécier, il faut une viande de haute qualité (le boeuf de Kobe, Hida et Matsuzaka sont parmi les plus réputés pour leur tendresse et leur côté très persillé), et qui dit haute qualité dit tarif assez conséquent. C’est un aspect dont il faut forcément tenir compte quand on a un budget à respecter, mais mon conseil serait de vraiment miser sur la qualité, si c’est pour aller dans un yakiniku pas cher avec une viande caoutchouteuse, je ne vois pas bien l’intérêt (mais c’est juste mon avis).

Du coup, si vous êtes prêt à mettre le prix, je vous recommande fortement le Matsuzakagyu Yakiniku M, non loin de Dotonbori et spécialisé dans le boeuf de Matsuzaka, comme son nom l’indique. C’est une pure merveille, on s’y régale à s’en lécher les babines, en plus j’adore les accompagnements et assaisonnements qu’ils proposent et leur glace au sakura est À TOMBER! Mais pensez bien à réserver avant d’y aller, ils sont très bien notés sur Tripadvisor et affichent donc souvent complet! (J’ai vu un couple d’australiens sans-gêne se faire virer avec classe de chez eux une fois, c’était ÉPIQUE!)

Adresse: 〒542-0076 Osaka, Chuo Ward, Nanba, 1 Chome−5−24 だるまビル 2F

  • Shabu shabu:

Le shabu-shabu est une variante de la fondue chinoise. Le traditionnel utilise seulement de fines tranches de bœuf, mais le porc est parfois utilisé, comme c’est le cas au Shabutei Shinsaibashi, que je vous recommande chaudement. La viande est accompagnée de tofu et de légumes comme le chou chinois et les champignons shiitake coupés finement. Ce que j’aime beaucoup dans ce plat, c’est qu’il est certes copieux, mais pas gras, ce qui m’aide à garder bonne en conscience en sortant de table le ventre plein à craquer (on se rassure comme on peut, ne me jugez pas merci! mdr). À la fin du repas, ils servent aussi des nouilles udon. Je ne sais pas trop pourquoi ce plat-là est servi séparément des autres, mais en tout cas j’ai adoré notre repas dans ce resto! ( contrairement à deux mauvaises expériences de shabu-shabu bas de gamme qu’on avait eues à Shibuya et Shin-okubo auparavant, qui me permet de dire que tous les restos shabu-shabu ne se valent pas!)

Adresse: 〒542-0085 Osaka, Chuo Ward, Shinsaibashisuji, 1 Chome−4−11 しゃぶ亭ビル

  • Sushi:

Bon on va pas se mentir, au Japon, trouver de bons restos de sushi, c’est pas bien compliqué! MAIS ça m’est déjà arrivé d’atterrir dans des endroits peu accueillants, un peu bof niveau qualité ou même qui sentaient la javel (pas chouette comme odeur quand on s’apprête à manger), donc si vous voulez commencer par du sûr, voici mes 3 recommandations sur Osaka: Sushi Zanmai (une grande chaîne que vous trouverez presque partout au Japon; pas original mais efficace), Wakasa sushi (non loin de la gare de Namba) et Kaikou sushi (juste à côté de la gare de Tsuruhashi; les serveurs sont super cools et ouverts à la discussion!).

  • Tonkatsu:

Découvert par hasard en sortant de la gare Shitennojimae alors qu’on se rendait au temple Shitennoji, le restaurant Matsunoya Shitennojimae-yuhigaoka est un petit resto sans prétention de tonkatsu (porc pané et frit), mais alors on s’y régale! Goûtez aussi leurs croquettes de crabe, un délice!

Adresse: 1 Chome-7-11 Shitennoji, Tennoji Ward, Osaka, 543-0051 (juste à côté de la sortie 4 de la gare)

  • Tempura:

Encore une adresse proche de Dotonbori où on se régale! Normal en même temps, on est dans le nid de la bonne bouffe! Situé dans la rue couverte Sennichimae dori (vous ne pouvez pas la louper, il y a plein de panneaux avec des mascottes kawaii suspendus tout le long), le restaurant Fujiyama sert d’excellents tempura, mais pas que! J’aime accompagner mon plat d’edamame et d’un verre de yuzu wine ou de umeshu, mais bon il ya l’embarras du choix, alors testez et bon appétit!

Question existentielle: que manger ce soir?^^

PETIT-DÉJ, GOÛTER ET DESSERT:

  • Cheesecake et cheese tart:

Chez Rikuro’s cheesecake, les gâteaux n’ont certes RIEN À VOIR avec la recette traditionnelle du cheesecake américain, mais ils sont tout aussi délicieux! En fait, malgré leur appellation, ils ressemblent plutôt à des soufflés bien moelleux et très légers malgré leur aspect plutôt costaud. En plus, ce que j’adore, c’est qu’en mangeant sur place, on peut voir comment ils sont préparés.

Le cheesecake de Rikuro
Un aspect bourratif, mais en fait c’est très léger!

Un autre gros coup de coeur devenu une addiction pour moi: les cheese tarts de Pablo Mini: elles sont crémeuses et savoureuses à souhait! J’adore le parfum nature et matcha, et aussi le fait qu’ils sortent des parfums de saison, comme par exemple la citrouille quand c’est Halloween. À tester absolument:

Mini tarte, mais maxi plaisir!
  • Pancakes et pain perdu:

Un endroit où j’adore prendre le petit-déjeuner à Dotonbori: le Honolulu Coffee, avec ses pancakes et pains perdus généreux. Mon coup de coeur à la carte: leurs pancakes aux macadamias. En plus, j’adore leur déco toute en bois et sur le thème d’Hawaii, ainsi que la vue sur la rivière. Ambiance cosy garantie avec un bon livre!

  • Desserts kawaii:

Peut-on dire qu’on a goûté aux desserts japonais si on n’a pas mangé un dessert kawaii? Permettez-moi d’en douter! En tout cas, si l’idée vous branche, pourquoi pas faire un petit tour au Gudetama café (situé dans le centre commercial Hep Five à Umeda) où vous découvrirez un univers aux couleurs de mon personnage Sanrio préféré: Gudetama, le petit oeuf feignasse et blasé de la vie! Je ne dirai pas que les desserts sont à tomber par terre niveau goût, mais ils sont très mignons et la déco est trop cute, alors c’est assez sympa pour un goûter tel qu’on en voit qu’au Japon!

Dans le genre kawaii, j’ai aussi découvert la boulangerie Tobira à la gare de Namba, qui propose des petits pains et des brioches (fourrées ou non) en forme d’animaux. J’A-DORE!

  • Glace crémeuse à souhait!

On pourrait se dire: pas besoin d’aller au Japon pour manger des glaces, n’est-ce pas? Oui, OK, mais les crèmes glacées Cremia qu’on trouve dans les cafés Excelsior ne jouent pas dans la même cour. Je n’ai pas les mots pour exprimer à quel point c’est bon, juste c’est le paradis dans ma bouche à chaque fois que j’en mange! Goûtez, et vous verrez par vous-même.

  • Gâteaux et cafés:

Pour la pause goûter, je suis une inconditionnelle de la chaîne des Tully’s Coffee. Ils ont un choix immense, avec des desserts et boissons de saison toujours très chouettes, et une ambiance très cosy avec comme mascotte un ourson. Mes préférences à la carte: leur chai latte, Royal Milk Tea, leur sandwich aux oeufs et leur chiffon cake. Tellement hâte d’y retourner!

BONUS: FOOD TOUR AIRBNB

Le top du top si vous souhaitez découvrir des spécialités culinaires vraiment inattendues et l’ambiance izakaya d’Osaka comme si vous étiez un local (ou presque!): les expériences food tour d’Airbnb. J’en ai fait deux à Osaka et j’ai adoré! J’ai pu découvrir des petits izakaya bien cachés dans lesquels je n’aurais jamais osé entrer si j’étais seule (car ils sont miniscules et seulement fréquentés par des locaux, ce qui peut parfois faire hésiter, car certains de ces endroits n’acceptent pas les touristes), faire connaissance avec des locaux et ainsi pratiquer mon japonais de piètre qualité, et surtout goûter à des plats très surprenants (comme du gésier de volaille ou d’autres abats) mais aussi délicieux: c’est par exemple à un food tour que j’ai goûté mon premier sukiyaki, et j’en suis tombée amoureuse.

Alors si vous n’avez jamais essayé Airbnb, il est temps! Inscrivez-vous avec mon code en cliquant ici et vous aurez $37 de réduction sur votre prochain séjour ou expérience! De rien! 😉

Voilà les amis, il ne vous reste plus qu’à programmer votre séjour à Osaka pour y découvrir toutes ces bonnes saveurs et la philosophie du kuidaore, et moi, il ne me reste plus qu’à pleurer en repensant à ces bons plats si loin de moi vous souhaiter « bon appétit »: Takusan tabete kudasai!

Laisser un commentaire

WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :