VOYAGER AU JAPON AVEC UN BUDGET LIMITÉ:TRUCS ET ASTUCES

20160408_160254

Avant de visiter le Japon, « ON » m’avait souvent mise en garde contre les prix exorbitants de cette destination. Mais fort heureusement, j’ai souhaité vérifier par moi-même, et j’ai pu constater que, comme le dit le vieil adage, « ON » est un c…euh, enfin « ON » n’est pas toujours très malin! XD #politiquementcorrect

Effectivement, si vous avez beaucoup d’argent à gaspiller, il est tout à fait possible de le faire au Japon en vous tournant vers des hébergements de luxe, en prenant le taxi pour un oui ou pour un non, en mangeant dans les restaurants les plus réputés, etc. BREF, comme partout dans le monde j’ai envie de vous dire! Mais il est aussi complètement envisageable de s’en sortir à moindres frais si tel est votre choix (ou si vous n’avez pas le choix justement!), tout en se régalant et en profitant pleinement de ce que ce merveilleux pays a à offrir. Voici quelques astuces qui m’ont beaucoup servi lorsque j’y étais, et que je compte réutiliser lors de mon prochain séjour.

20160406_154144

  • MANGER: ITADAKIMASU!

IMG_20160401_221730

Pour manger à moindres frais, privilégiez les petits restaurants de ruelles qui ne payent pas de mine et qui ne sont pas pris d’assaut par les touristes, la plupart du temps c’est là où on mange le mieux et bon marché. Les restaurants où on passe commande à l’entrée sur une machine sont bien souvent les plus rapides et les moins chers. Dans ces endroits, vous en aurez en gros pour 600 yens pour un gros ramen, un assortiment de sushis ou un menu salade/riz/tonkatsu ou tempura. Je vous recommande Ichiran Ramen pour un bon gros ramen goûteux et pas cher. Les petits snacks de rue à emporter tels que les takoyakis (boulettes fourrées au poulpe et à la béchamel), les dangos (boules de mochis sucrées) ou encore les yakitoris (brochettes de poulet) pour ne citer que les plus connus sont également vraiment pas chers. Enfin, si vous êtes vraiment en mode survie/ fin de séjour/ banquier très en colère, approvisionnez-vous au conbini du coin (chez Family Mart ou Lawson) ou au supermarché, pour 200 à 300 yens vous aurez un petit lot de sushis ou un bento, et toujours de première fraîcheur. Il faut savoir que les Japonais sont si stricts avec la fraîcheur qu’ils notent non seulement la date mais aussi L’HEURE à laquelle les sushis et autres produits à base de fruits de mer sont fabriqués, et sur les boîtes, l’heure de péremption est indiquée pour… 12 heures plus tard! C’était le cas dans tous les magasins où je me suis servie, et j’ai trouvé cela très rassurant et pratique. L’endroit à éviter si vous êtes à court d’argent: les cafés à thème. Là, tout est deux fois, voire trois plus cher qu’ailleurs.

img_20160405_132000

  • ACTIVITÉS: TANOSHIMIMASU!

IMG_20160404_073739

Là encore, il est tout-à-fait envisageable de passer des journées bien remplies dans les grandes villes japonaises sans débourser grand chose, du moins c’est ce que j’ai pu faire à Osaka, Kyoto et Tokyo lorsque je le souhaitais. Si votre porte-monnaie fait grise mine, évitez les endroits tels que les parcs d’attraction et les cafés à thème qui sont plutôt des gouffres à argent, et privilégiez les visites de lieux gratuits, tels que certains parcs, temples et ruelles emblématiques, dont voici une liste non-exhaustive pour les 3 villes que j’ai visitées:

Osaka: Les jardins du Château d’Osaka, pour pouvoir admirer cette magnifique réalisation architecturale et aussi profiter des animations diverses (musique, chant, jongleurs, etc)

IMG_20160401_184810

IMG_20160806_185647

Découvrir Den-den Town, le paradis des otakus, avec ses arcades de jeux, ses mangas et ses icônes du retro gaming!

Se promener à Shinsaibashi, la plus grande rue commerçante, faire du lèche-vitrines et poser devant le célèbre Glicoman.

IMG_20161126_061359

Grignoter des takoyakis à Dotonbori, la célèbre rue des restaurants aux enseignes délirantes

20160331_195047

 

Kyoto:  Visitez la Forêt de bambou d’Arashiyama, magique aux aurores et en début de soirée. Ambiance Tigre et Dragon garantie!

arashiyamabambooforest_source_japan_info12

Découvrez Gion, le quartier des geishas

Gion Geisha District - Kyoto 1

Parcourez le chemin aux 10 000 torii du sanctuaire Fushimi Inari, jusqu’au sommet de la montagne.

IMG_20160512_202312

Promenez-vous dans la petite rue traditionnelle de Nene no michi et lancez-vous dans une quête très prisée des japonais: toucher les 8 statues porte-bonheur du quartier d’Higashiyama.

IMG_20160406_213440

Pique-niquez au parc Maruyama, et si vous y allez au printemps, c’est un des lieux les plus populaires pour s’adonner au hanami, la contemplation des cerisiers.

IMG_20160525_215505

DSCF2312

Marchez dans les pas du philosophe japonais Kitaro Nishida le temps d’une balade zen sur le Chemin de la Philosophie, qui relie le Temple d’Argent au Temple Eikan-do Zenrin-ji. Ce chemin est bordé de centaines de sakuras, donc attendez-vous à y croiser beaucoup de monde au printemps.

IMG_20160517_212423

 

Tokyo: Visiter le Temple Senso-ji, l’un des rares temples majeurs gratuits, avec sa lanterne géante à la porte principale Kaminarimon (= porte du tonnerre) et sa rue marchande Nakamise-dori.

IMG_20160806_083503

Se promener au coeur de la culture kawaii à Takeshita-dori, Harajuku

20160412_130925

Voir la ville d’en haut au Tokyo Metropolitan Building Government, Shinjuku (on peut même apercevoir le Mont Fuji au loin par beau temps!)

2d526106f417e46c08447fc2c105d8de

Traverser le carrefour le plus animé du monde à Shibuya ou observer la marée humaine depuis le Starbucks en hauteur, puis saluer le célèbre Hachiko, emblème de la fidélité canine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Découvrez les versions « mini » des temples et sanctuaires les plus célèbres du Japon au  Parc de Ueno, et si vous y allez au printemps, admirez les cerisiers en fleurs. (Et pour quelques yens, pourquoi pas faire un tour en cygne sur le lac!)

IMG_20160903_070147

IMG_20160904_092442

Vivre la culture otaku, découvrir les maid cafés et déguster un tayaki (=gaufre fourrée en forme de poisson) à Akihabara

20160414_141506

 

  • TRANSPORTS: IKIMASHO!

Investissez dans des pass! Il existe de très nombreux forfaits, donc votre choix dépendra des villes que vous comptez visiter.

-Le JR Pass (réservé aux touristes et utilisable dans les trains et bus JR)a un certain coût, mais sera rapidement amorti si vous comptez effectuer de nombreux déplacements par le train dans plusieurs villes. Attention, il vous faudra le réserver à l’avance (renseignements sur http://www.japanrailpass.net/fr/).

-Le Kansai Thru Pass vous sera très utile si vous restez dans la région du Kansai (Osaka, Nara, Kyoto, etc).J’avais pris le Kansai Thru Pass de 3 jours à 5000 yens, et il m’a permis de visiter ces 3 villes en ayant droit à un nombre illimité de trajets sur tous les trains (excepté JR) et la plupart des bus.

– À Kyoto, je vous recommande la location de vélo: économique, écologique et très sympa si on compte se balader dans un rayon d’environ 5 km en un jour (au-delà, ça peut devenir fatiguant si on a prévu beaucoup d’activités).

-Une autre option peu coûteuse et pratique pour voyager d’une ville à l’autre est de prendre les bus de nuit. Vous pouvez par exemple vous rendre de Tokyo à Osaka pour 2000 yens et dormir dans le bus, ce qui vous fait gagner du temps pour vos visites et économiser une nuit d’hébergement. Malin non?

-Enfin, pensez à vous équiper d’une carte Suica (que vous pouvez acheter dans la plupart des gares). Cette carte prépayée ne fait faire qu’une économie de 5% sur les transports, mais elle est vraiment très pratique car si vous devez à chaque fois calculer le montant de votre trajet en vous référant aux plans très complexes et écrits en japonais dans les gares, puis vous assurer d’avoir la monnaie nécessaire pour régler, vous allez perdre un temps fou et rapidement vous gâcher la journée.

20160410_141231

IMG_20160412_235601

  • HÉBERGEMENT: OYASUMINASAI!

-Si votre budget est vraiment très, très serré et que vous avez l’âme d’un aventurier prêt à dormir n’importe où, peu importe le confort, vous pourrez choisir de dormir dans un manga café ou un internet café, où chaque utilisateur a son petit compartiment et où des douches communes sont disponibles la plupart du temps. Je vous avais prévenu, il faut vraiment être en mode « roots »! Personnellement je n’ai pas essayé, mais à 1000 yens la nuit, je pense que je serais capable de le faire en cas de crise financière! ^^

-Pour une expérience un peu plus confortable mais très originale, rendez-vous dans les capsule hotels, des hôtels de passage qui, comme le nom l’indique, vous proposent de dormir dans une sorte de caisson d’hibernation pour un tarif très bon marché (comptez entre 2500 et 4000 yens la nuit). À éviter pour les claustrophobes par contre! Autre inconvénient: la plupart d’entre eux sont réservés aux hommes (à l’origine, les hôtels capsule ont été initiés pour les salary-men (travailleurs) souvent un peu éméchés, sortis trop tard de réunions pour attraper le dernier train). Pour vous Mesdames, voici une petite liste des capsule hotels qui vous ouvriront leurs portes: Kiba, Asahi Plaza Osaka, Green Plaza Tokyo, Nadeshiko Shibuya, Bay Akihabara.

-Enfin, mon option préférée si vous voyagez en couple ou entre amis: Airbnb. Vous y trouverez des logements pour tous les budgets, et vous pourrez constater que le site propose de nombreux studios peu coûteux, très fonctionnels et très bien placés près des transports et des lieux touristiques (personnellement, je choisis toujours le quartier de Shinjuku lorsque je passe à Tokyo, car c’est très pratique au niveau des transports, et le soir on peut facilement s’y promener à pied pour aller manger, faire du shopping ou sortir). Cette option d’hébergement présente plusieurs avantages très appréciables selon moi:

  1. La plupart des hôtes fournissent des modems portables pour la wifi, ce qui vous permet de les emporter lors de vos visites pour pouvoir facilement vous repérer sur votre smartphone. Économie de forfait internet!
  2. Dans ces petits studios, vous aurez un aperçu de la façon de vivre de nombreux japonais (décoration, lits futon, mini salle de bain, optimisation de l’espace, etc)
  3. Et surtout, dans certains cas, vous pourrez rencontrer vos hôtes, discuter avec eux et en apprendre plus sur leur façon de vivre. Je préfère mille fois avoir cette opportunité plutôt que de rester dans mon hôtel 4 étoiles entre touristes, à n’observer le peuple japonais que de loin! L’une de mes hôtesses à Kyoto était venue me chercher à la gare, m’y avait ramenée à la fin de mon séjour,m’avait prêté un vélo pour me promener et nous nous sommes échangés des petits cadeaux à mon départ. Aujourd’hui, c’est une amie avec qui je garde contact et que j’ai hâte de revoir!

IMG_20160415_163843

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous seront utiles et vous permettront de réaliser des économies qui pourront être réinvesties dans des activités inoubliables, telles qu’une journée à Disneysea Tokyo ou une visite au vénérable Mont Fuji par exemple! またね !(= à plus!)

1492296458618

2 commentaires sur « VOYAGER AU JAPON AVEC UN BUDGET LIMITÉ:TRUCS ET ASTUCES »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s