OÙ ADMIRER LA FLORAISON DES CERISIERS À KYOTO ET OSAKA

Quand on pense au Japon, l’une des premières images qui vient à l’esprit est celle des « sakura », ces célèbres fleurs de cerisier si belles et si fragiles à la fois, puisqu’elles ne tiennent sur les branches qu’une à deux semaines selon la météo. La pratique du « hanami », c’est-à-dire l’observation de la beauté de ces fleurs lorsqu’elles sont en pleine floraison, est une coutume chère au coeur du peuple japonais, qui célèbrent à cette occasion la beauté, mais aussi l’impermanence de la vie, en pique-niquant assis sous les cerisiers.

J’ai eu la chance d’assister à ce magnifique spectacle de la nature, mais aussi de la culture nippone, lors de mon premier voyage au Japon en 2016, et je dois admettre que cela a fortement contribué à me faire tomber folle amoureuse du Japon. Alors que je m’apprête à vivre mon troisième printemps au Japon cette année, j’ai décidé de me plonger dans l’ambiance avant même de prendre l’avion en partageant avec vous quelques uns des plus beaux endroits où j’ai pu admirer la floraison des cerisiers au Kansai, notamment à Osaka et Kyoto. Je m’excuse d’avance pour la qualité de certaines photos, car à cette époque je me servais principalement de mon vieux téléphone Samsung pour immortaliser mes souvenirs de voyage!

OSAKA:

  • Château d’Osaka:

Le tout premier endroit que j’ai visité au Japon! Souvenir, souvenir… Entre ce monument icônique du Japon, aussi beau que son histoire est intéressante, et les cerisiers en fleurs à perte de vue, vous ne saurez plus où donner de la tête (et de l’appareil photo!). Au moment du pic de floraison, vous y trouverez également des stands de nourriture à grignoter en tous genre, ainsi que des animations musicales et théâtrales en plein air gratuites. En plus, depuis la cour principale du château, on a une belle vue sur la ville et ses buildings, ce que je trouve très représentatif du contraste tradition/modernité que l’on retrouve partout au Japon.

  • Temple Shitennoji:

Observer les rituels bouddhistes japonais est en soi une expérience fascinante, mais quand en plus c’est fait dans un cadre rempli de sakura blancs et roses, c’est complètement magique! N’oubliez pas de passer voir les moines du temple pour tirer un omikuji, c’est-à-dire un papier avec une prédiction sur votre avenir. Si la prédiction est bonne, conservez-la précieusement, et dans le cas contraire, attachez-la à une branche d’arbre sur place pour conjurer le mauvais sort!

Mon cher et tendre qui s’en va déposer un ema, un cartouche en bois sur lequel on a noté nos voeux.
Des prédictions abandonnées sur place…
  • Parc Kema Sakuranomiya:

Pour admirer des rangées interminables de cerisiers au bord de la rivière, ou depuis un bateau, rendez-vous à ce spot très prisé des locaux comme des touristes. Il y a souvent foule, mais le spectacle vaut le détour!

  • Day trip à Nara:

Ambiance « Princesse Mononoké » garantie avec le spectacle unique des cerfs-shika en liberté sous les nombreux cerisiers des parcs et temples de Nara, située à seulement 35 minutes d’Osaka en train. N’oubliez pas d’acheter quelques biscuits pour payer votre droit de passage à ces gardiens des lieux super mignons, mais super voraces aussi! (et attention à vos fringues, moi ils m’ont arraché un bout de chandail car je ne les nourrissais pas assez vite d’après ce qu’ils m’ont fait comprendre! #HumaineMaltraitée)

Le temple Todai-ji, un incontournable de Nara avec son Bouddha géant
Des nuages de sakura…

KYOTO:

  • Arashiyama:

Rendez-vous à Arashiyama pour admirer les cerisiers sur fond de « Japon d’antan »; j’utilise ici les guillemets car malgré la beauté des temples, des ruelles pavées, des bâtiments à l’architecture traditionnelle et le côté fun des pousse-pousse, c’est un lieu ultra-touristique, donc pour l’authenticité, il faudra aller voir ailleurs! Mais cela n’enlève rien à la beauté du lieu. Si vous avez l’occasion d’y aller, ne manquez pas le parc des singes (en liberté!) d’Iwatayama, la fameuse forêt de bambou et le jardin du Tenryu-ji avec ses innombrables variétés de fleurs: un rêve éveillée pour la fan d’Alice aux Pays des Merveilles que je suis!

Jardin du Tenryu-ji
  • Kiyomizu-dera:

Impossible de passer par Kyoto sans visiter ce temple icônique qui surplombe la ville, et dont les sources d’eau auraient des vertus bénéfiques pour la santé. Superstitieux ou pas, ça ne mange pas de pain de tester ces vertus en s’aspergeant d’un peu d’eau!

Je sais pas trop ce que j’essayais de faire avec cette pose, mais c’était mes débuts sur Instagram, alors je me cherchais…mdr
  • Chemin de la philosophie:

Ce sentier situé au nord-est de Kyoto descend le long d’un canal et permet notamment de rejoindre à pied les temples Ginkaku-ji et Eikan-do Zenrin-ji. Cette balade, très populaire surtout au printemps avec la floraison des centaines de cerisiers qui la bordent, tire son nom du philosophe japonais zen Kitaro Nishida qui aimait y méditer. Je n’ai pu la voir que sous la pluie, et c’était déjà très beau! Alors j’imagine ce que ça peut donner par beau temps.

  • Jardins du Château Nijo-jo:

Un endroit à ne pas manquer pour admirer des centaines de superbes cerisiers pleureurs, c’est-à-dire une variété dont les branches tombent vers le sol. C’est juste magnifique! N’hésitez pas à également entrer dans le château et découvrir son parquet « rossignol », qui chante à chaque pas qu’on y fait (méthode utilisée à l’époque pour détecter les intrus) et d’autres splendeurs.

  • Parc Maruyama:

Un lieu à ne pas manquer pour découvrir comment les japonais pratiquent le hanami, ou contemplation des cerisiers. Si vous le visitez en pleine floraison, vous pourrez y voir les gens assis sur des bâches ou cartons, occupés à grignoter et à partager du saké tout en profitant de la vue. On y trouve également de nombreux stands de nourriture, où j’ai pris plaisir à découvrir plein de spécialités locales, telles que les tayaki, yakitori et takoyaki. A la tombée de la nuit, le spectacle des cerisiers illuminés rend l’endroit encore plus magique! Mais pour ceux qui souhaitent manger sur place assis à une table, sachez que les réservations se font bien à l’avance, et qu’il sera donc quasiment impossible de vous asseoir si vous n’avez pas fait le nécessaire auparavant.

Quand vient la nuit…

Ma recommandation lecture pendant votre voyage au Japon:

2 commentaires sur “OÙ ADMIRER LA FLORAISON DES CERISIERS À KYOTO ET OSAKA

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour cette immersion. J’ai toujours eu un faible pour ces arbres aux fleurs si délicates. Il y en a beaucoup à Nantes où je vis et il y en avait plusieurs dans le jardin de mon enfance. Quand les pétales dégringolent emportés par le vent, on a parfois l’impression qu’il neige, c’est vrai de c’est magique. Je comprends bien la fascination des japonais!

Laisser un commentaire

WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :