JOUR 3: TEMPLES ET DAIMS À NARA

IMG_20160505_215733

En ce troisième jour de notre périple, nous décidons de nous éloigner un peu de la ville d’Osaka pour profiter des temples et daims de Nara. Nous utilisons notre Kansai Thru Pass de 3 jours, qui, étant donné les nombreux endroits que nous souhaitions visiter, s’est avéré une option très économique. Je vous le recommande fortement si vous prévoyez de bouger pas mal dans la région du Kansai, il est valable sur la plupart des lignes de train, métro et bus (excepté sur les lignes JR).

NARA-KOEN

DSC_0241

20160402_120918

Ayant fait mes petites recherches sur Nara auparavant, je savais qu’on pouvait s’attendre à croiser des daims en liberté dans l’immense parc de Nara-koen. Mais sur place, j’ai été tout de même surprise de voir qu’ils étaient aussi nombreux et surtout qu’on les croisait vraiment partout, y compris sur les trottoirs dès les abords de la gare. J’ai aussi rapidement constaté qu’ils n’étaient pas farouches, mais alors vraiment pas farouches du tout! En bonne disciple de Brigitte Bardot que je suis, je me suis empressée d’acheter un paquet de shika senbei (des crackers spécialement prévus pour les daims, en vente aux petits stands du parc) pour les nourrir et soudoyer leur affection. J’ai vite regretté ce geste malheureux  et appris une règle d’or que je vous recommande fortement de suivre: ne nourrissez jamais les daims le matin! Ils sont voraces et super agressifs tant que leurs estomacs ne sont pas remplis!

Juste après ces clichés, une horde de daims type syndicaliste m’a encerclée et s’est mis à me mettre la pression pour que je les nourrisse. J’ai eu droit à une tentative de coup de corne et un arrachage de pull pas super sympa. Du coup, j’ai dû abandonner le paquet de crackers et mettre un terme à notre amitié naissante… Et j’ai vu ce genre de scène se reproduire plusieurs fois dans la matinée. Moralité: attendez l’après-midi pour sympathiser avec eux, lorsqu’ils sont rassasiés et plus calmes, et laissez les autres touristes se prendre les coups de corne le matin!

TODAI-JI

20160402_102555

Après ces émotions, nous nous rendons au temple Todai-ji, immense temple bouddhiste réputé entre autres pour son bouddha géant, le Daibutsu. Malgré les nombreux touristes sur place, l’endroit nous subjugue tant il est majestueux et chargé d’histoire.

20160402_105133

 

 20160402_114801

Sur place, nous découvrons les multiples façons dont les fidèles adressent leur prières à Bouddha, ou s’attirent ses faveurs: bougies, encens, statues à toucher, achats de porte-bonheurs, tout est bon pour s’assurer santé, prospérité, fertilité, amour, gloire et beauté!^^ L’une des attractions préférées des fidèles et des touristes est de passer dans un trou à la base d’un des piliers du temple, qui serait selon la légende aussi grand qu’une narine du Daibutsu. Quiconque parvient à passer s’assurerait l’illumination spirituelle dans sa prochaine vie. La file d’attente assez longue et mon ventre criant famine m’ont hélas empêchée d’accéder à l’illumination ce jour-là!

DSC_0325

Pour le déjeuner, nous sommes allés au Yume-kaze Plaza, une sorte de grande enceinte avec un large choix de restaurants, de boutiques traditionnelles et le Tourist Information Center. Nous avons opté pour le restaurant Warabe (わらベ ), dont je vous recommande chaudement les menus soba (nouilles de sarrasin) et tempuras, juste délicieux!

IMG_20160402_154554

KOFUKU-JI

Ensuite, direction le Kofuku-ji, un autre temple bouddhiste, celui-ci doté d’une immense pagode. Nous y avons découvert d’autres pratiques bouddhistes: la cloche à sonner, les fontaines mitarashi où l’on peut puiser de l’eau à l’aide de grandes louches et se purifier, et les cartouches en bois où l’on inscrit ses souhaits et qu’on accroche sur place.

Petite découverte pas glamour du tout: dans de nombreux temples, il faut s’accommoder de toilettes turques. Vraiment pas pratique quand on est chargé, mais bon… c’était l’occasion de travailler les squats! 🙂

DENDEN TOWN

De retour sur Osaka, il nous restait assez de temps pour découvrir un quartier très emblématique de la culture nippone, et que tout otaku se doit absolument de visiter: Nipponbashi, AKA Denden Town (« den » signifie électricité en japonais). Au programme: arcades de jeux vidéo, magasins de figurines et goodies à l’effigie de nos héros de mangas préférés et maid cafés. Pour moi, c’était le craquage total dans le Mario shop, crises d’hystérie devant les articles Naruto, Sailor Moon et One piece, et gros coup de nostalgie (ou de vieux, au choix!) en revoyant la Sega Megadrive.

TEMPURA @ FUJIYAMA

On clôture cette journée avec un restaurant assez petit, mais vraiment génial au niveau rapport qualité-prix: le Fujiyama dans Dotonbori, qui sert entre autres des tempuras et des soupes exquises à des prix plus que raisonnables. Pour moi, c’était tempuras de citrouilles, de crevettes et de crabes avec une bonne soupe miso, un régal!

 

Et vous, avez-vous déjà visité Nara et Denden Town? N’hésitez pas à me donner vos impressions sur ces endroits et à partager vos autres bons plans! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :