JOUR 2: UNIVERSAL STUDIOS OSAKA

IMG_20160505_102701

J’aurais pu intituler cet article « Comment partir de bon matin en mode beau gosse, croiser la pluie (glaciale) et se transformer en une version clocharde trempée de Snoopy » mais bon, c’était moins vendeur… En tout cas, malgré la météo froide et pluvieuse de cette journée, et ma dégaine plutôt pathétique en fin de journée, avec un vieux K-way Snoopy tout dégoulinant, j’ai passé une journée fantastique à Universal Studios, car oui, tout y est fait pour que la magie opère, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige!

Comme à Universal Studios L.A., le parc est précédé d’une rue commerçante avec des boutiques à thème idéales pour piéger les pigeons avides de kawaii dans mon genre. J’ai complètement craqué en tombant sur la boutique/café Moomin où j’ai acheté un tas de kawaiieries (qui me semblaient vitales sur le moment: comment manger mes desserts sans ces sublimes cuillères Joliemie? Inconcevable) et , honte à moi, j’ai mangé Moomin (garni de chantilly).

Si vous avez la force de ne pas vous laisser distraire par ces tentations, je vous recommande fortement d’arriver au parc Universal Studios une bonne heure avant l’ouverture et déjà munis de vos tickets, car les files d’attente sont impressionnantes, y compris en pleine semaine. Et pour être vraiment honnête, si vous souhaitez faire toutes les attractions, ça me semble tout bonnement impossible sans Express Pass. La plus longue file que j’aie vue nécessitait 3h40 d’attente! L’horreur. Avec l’Express Pass, vous gagnerez du temps, mais vous ferez quand même la queue… vous voyez un peu le topo… Et pour le commun des mortels, dont nous faisions partie, il faudra, pour chaque attraction assez populaire, faire la queue pour prendre un ticket qui vous indique l’heure à laquelle vous aurez le droit de REFAIRE LA QUEUE pour accéder à l’attraction. Donc inutile de vous ruer vers les attractions comme des malades (comme nous), il faut d’abord passer aux distributeurs de tickets. Oui, pour le coup, ça vend moins de rêve…

DSC_0224

Mais pour le reste, le parc est vraiment un pur bonheur pour les petits et les grands qui ont gardé leur âme d’enfant. Les décors sont sublimes, avec un réel souci du détail, les employés sont aux petits soins et vous adresseront des « KAWAII!!! » super enthousiastes si vous portez les accessoires des personnages du parc (Snoopy, Elmo, les Minions, etc). Même moi j’y ai eu droit avec ma tenue de Snoopy des rues! (non, ne cherchez pas, je n’ai pas mis de photos de ce regrettable épisode).

20160401_111951

20160401_112653

La nourriture y est aussi très bonne et fun, car elle prend souvent la forme des héros du parc. On a pu par exemple goûter à ces petits dangos fourrés à la crème et ce banhbao en forme de minions. So cool!

Le parc est divisé en 8 mondes: Universal Wonderland (pour les petits et tout kawaii), le monde d’Harry Potter, avec une vraie forêt de sapins à traverser pour accéder au Chemin de Traverse et au Château de Poudlard grandeur nature, Waterworld, Amity Village et ses fameux requins des Dents de la Mer, Jurassic Park, San Francisco et son attraction Retour vers le futur, New York et son Spiderman Ride et Hollywood, qui inclut une spécificité que vous ne trouverez dans aucun autre Universal Studios:la section Universal Cool Japan, consacrée aux animes nippons. J’étais cependant un peu déçue de n’y trouver ni Naruto, ni Bleach, ni One Piece…

Petit fun fact du jour: j’ai remarqué que beaucoup de filles viennent au parc à deux, habillées de façon identique, au point qu’on dirait presque des jumelles. Apparemment c’est la grande tendance, et ça s’appelle futago koude. Donc les filles, plus de souci à se faire si vous croisez une nana avec la même robe que vous en soirée: c’est TENDANCE!^^

SOIRÉE A DOTONBORI ET SHINSAIBASHI

Après cette journée forte en émotions, on a quand même trouvé la force de retourner à Dotonbori pour y tester une chaîne réputée de restaurants à sushis: Sushi Zanmai. Comme on pouvait s’y attendre, le choix et la fraîcheur étaient bien au rendez-vous, et c’est quand même quelque chose de déguster ses délicieux sushis au thon rouge, à la seiche, aux oeufs de poissons, aux St-Jacques et aux oursins (oui je sais, je suis une ouf!) en regardant des chefs japonais les préparer et saluer chaque client avec un « Irasshaimase! » (= Bienvenue) plein d’entrain.

IMG_20160401_221730

Après ce bon repas, direction la populaire Shinsaibashi, l’une des plus grandes rues commerçantes d’Osaka, perpendiculaire à Dotonbori. Vous y trouverez de tout, des boutiques-souvenir (où nous avons découvert les kitkats au thé vert, une vraie addiction!), des magasins de kawaiieries, des stands à desserts et des grandes franchises telles que H&M, Bershka, Forever 21, Zara, etc. Bref un cauchemar pour le porte-monnaie, qui de surcroît ne ferme que très tard… Et ne manquez pas la traditionnelle photo-souvenir avec l’un des emblèmes d’Osaka, le fameux running man de Glico, célèbre confiseur japonais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s