8 INCONTOURNABLES D’EFATE, VANUATU

20161116014332

Si vous êtes en quête d’une destination tropicale aux paysages somptueux, à la population chaleureuse mais surtout, à des tarifs défiant toute concurrence, alors le Vanuatu est la destination qu’il vous faut! Et en matière de tarifs, je pense avoir matière à comparer: je vis en Nouvelle-Calédonie, un pays tropical de toute beauté, mais alors, si vous ne roulez pas sur l’or, il vous sera très difficile, en tant que touriste, d’en découvrir toutes les merveilles tant les prix pratiqués ici sont exorbitants (monopoles obligent :/ ).

Je pense pouvoir affirmer sans me tromper que le Vanuatu, en revanche, est un pays qui a certes essuyé de gros coups durs, tels que les revers économiques liés à son indépendance (depuis 1980) et autres catastrophes naturelles (notamment le cyclone Pam en mars 2015), mais qui s’en relève petit à petit en se montrant plein de ressources et de créativité dans l’accueil de ses touristes, et les activités mémorables à faire pour une bouchée de pain n’y manquent pas, comme j’ai pu le constater lors de mon dernier séjour au début du mois. Un mot de bishlama pour résumer ce séjour: STRET! (=au top!)

  1. MANGEZ UN TULUK AU MARCHÉ DE PORT-VILA:OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Premier arrêt incontournable à l’entrée du centre-ville de Port-Vila, le marché est le lieu idéal pour aller à la rencontre des locaux et y découvrir quelques unes des spécialités culinaires. Pour seulement 100 vatus, vous pourrez y déguster le tuluk, une sorte de chausson à base de farine de manioc farci à la viande porc ou au corned beef et cuit dans des feuilles de bananier. Et je peux vous assurer que ça tient bien au corps! Goûtez aussi au lap-lap, une pâte à base de fruit à pain, taro ou igname écrasé, cuite au four traditionnel avec du lait de coco et de la viande de porc, poulet, boeuf ou roussette (eh oui, il en faut pour tous les goûts!^^). Je vous l’accorde, ce n’est pas le plat le plus diététique qui soit, mais c’est un délice pour tout océanien qui se respecte, donc ça mérite d’être au moins goûté! Enfin, finissez avec une délicieuse salade de fruits locaux ou une brochette d’amandes grillées, et promenez-vous du côté des fleurs, leurs variétés d’oiseaux de paradis aux mille couleurs sont magnifiques.

20161110_091003

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

2. RÉVÉLEZ LE TARZAN QUI SOMMEILLE EN VOUS AU BLUE LAGOON:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À environ 30 minutes du centre-ville en voiture (ou en minibus, vous en trouverez à tous les coins de rue et il vous suffira de leur faire signe pour qu’ils s’arrêtent), le Blue Lagoon est un trou d’eau d’un bleu crystallin, équipé de farés et de tables pour pique-niquer, mais aussi de cordes pour se balancer, et ainsi concrétiser vos rêves d’enfants tarzanesques (non ceci n’est pas un barbarisme, c’est un néologisme, nah). Le terrain qui l’entoure est fleuri à souhait et l’endroit dans son ensemble est tout simplement magnifique. Jugez plutôt par vous-même.

(droit d’entrée: 400 vatus)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

3. POSTER UNE LETTRE SOUS L’EAU À HIDEAWAY ISLAND:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Vanuatu, c’est déjà un peu le bout du monde pour certains, mais pour s’éloigner encore davantage de tout, rendez-vous sur Hideaway Island en fin de journée, à l’heure où les touristes désertent les plages (et où les gentils employés du ferry décident parfois de ne plus vous faire payer les 1000 vatus de droit de passage ^^). Là, admirez un beau coucher de soleil en sirotant un cocktail sur la plage (voire plus si affinités), faites-vous tresser les cheveux au stand prévu à cet effet, ou bien, plus original, plongez pour poster un courrier (imperméable bien sûr) au bureau de poste sous-marin.

(droit de passage: 1000 vatus; départ depuis le ponton de Mele Beach)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4. LES CASCADES DE MELE:

Non loin de Mele Beach, optez pour la fraîcheur des spectaculaires Cascades de Mele, où petits et grands pourront profiter des toboggans naturels pour des heures de glissades et de fun.

mele-cascades-394

 

5. DÉCOUVREZ LES TRADITIONS ANCESTRALES AU VILLAGE DE IAROFA:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sincèrement l’expérience que j’ai préférée lors de ce voyage, car la découverte d’un pays n’a pas grand sens si on ne prend pas le temps de découvrir son peuple. L’accès au Village de Iarofa se mérite, car il faut d’abord emprunter en voiture une petite route en terre avec de nombreux nids-de-poule (la compagnie qui m’a louée la voiture m’aurait retiré la caution une bonne dizaine de fois si elle m’avait vue faire tous ces bonds avec le pauvre véhicule :/), puis laisser la voiture sur le bas-côté avant de s’engouffrer à pied dans une forêt dense. En tout cas, ça met tout de suite dans l’ambiance! Au bout du sentier, on arrive à une clairière délimitée par des murets en pierre, et les cris des guerriers chargés de l’accueil ne tardent pas à se faire entendre. Là, il faut attendre que le chef arrive pour retirer les branches de namele sacrées qui font office de portail, et qu’il nous autorise à entrer dans le village. Selon les croyances locales, toute personne qui touche à ces branches sans y être autorisé s’exposent à une malédiction. J’en avais des frissons!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis on est invités à prendre place pour qu’un des hommes du village nous raconte comment celui-ci fonctionne. Dans notre cas, nous avons eu l’honneur de recevoir ces explications du chef lui-même! Il nous a parlé des méthodes de chasse et de pêche, avec des outils entièrement fabriqués avec les plantes et arbres des environs, voire même une toile d’araignée! Puis il nous a parlé de l’importance du mariage, avec la fascinante tradition de ne donner la main de sa fille qu’après avoir exigé 30 défenses de cochon recourbées au gendre. Pourquoi recourbées? Tout simplement parce que cela prend au minimum une quinzaine d’années pour que la défense prenne cette forme, ce qui permet au beau-père de tester la constance, le sérieux et l’engagement de son gendre. Il a encore partagé énormément de son précieux savoir avec nous sur divers sujets tels que la conservation des aliments, le respect de la femme et des anciens, etc. mais le mieux reste encore que vous le découvriez par vous-même.

Ensuite direction le marae, en passant entre les racines du banyan géant où les membres de la tribu s’abritent en cas de cyclone, pour y découvrir les danses traditionnelles, puis la fascinante marche sur le feu, que seuls quelques hommes maîtrisent. La visite s’est conclue sur un moment de partage qui ne pouvait que finir de charmer le ventre à pattes que je suis: un buffet traditionnel à base d’ignames, taros, coco, poissons et coquillages cuits au feu de bois, et en dessert des pastèques et papayes. Un régal pour conclure cette expérience unique que je n’oublierai pas de si tôt.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

6. FARNIENTE SUR ERAKOR ISLAND:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parce qu’on ne se lasse pas de se prélasser sur la plage dans un cadre idyllique! À Erakor Island, découvrez le lagon alentour et ses constellations d’étoiles de mer géantes bleues, oranges et rouges en snorkelling ou en kayak, mangez à l’Aqua Restaurant avec sa splendide vue sur mer, ou comme moi, savourez une petite Tusker (la bière locale) en ironisant sur un couple australien venu prendre ses photos de mariage au soleil couchant, avec photographe pro, cortège de filles d’honneur en talons aiguilles dans le sable et tout le tralala (oui, je suis un individu cynique qui juge à tout-va. Non, je ne suis pas jalouse! XD). Un GROS atout de l’île si vous voyagez avec un budget limité: les 1000 vatus de droit de passage en ferry vous donnent droit à un bon de la même valeur au snack de l’île, ce qui nous a permis, à ma petite équipe et moi-même de nous goinfrer de glaces, frites et boissons gazeuses sans débourser un sou. Le genre de choses qu’on ne verra jamais dans ma Calédonie natale!On apprécie. (Départ du ferry depuis le débarcadère de l’hôtel Le Lagon)

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

7. ÉCOUTER UN « STRING BAND » LIVE:

Pele Island string band

Un string band, c’est un groupe de musique vanuatais composé majoritairement d’instruments à cordes (comme son nom l’indique; et non, rien à voir avec les sous-vêtements des musiciens, désolée de ruiner vos espoirs!^^) et aux harmonies vocales caractéristiques, qui personnellement me touchent en plein coeur. C’est probablement le premier et dernier son que vous entendrez au Vanuatu, car l’animation à l’aéroport est souvent assurée par l’un de ces groupes, mais si vous souhaitez prendre un moment pour profiter plus longuement de leurs mélodies, je vous conseille de vous rendre au Breakas Beach Resort le mercredi soir pour un apéro en compagnie du string band de Iarofa Village. Un petit aperçu musical  ici , je l’écoute en boucle depuis mon retour. Enjoy!

8. DANSE DU FEU AU HOLIDAE INN:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans le Pacifique, ce ne sont pas les spectacles de danse du feu qui manquent, et j’en ai vu pas mal, entre la Nouvelle-Calédonie, Tahiti, Hawaii et Fidji. Mais celui du Vanua Fire Squad, que l’on peut voir tous les jeudi soirs sur la plage de l’hôtel Holiday Inn Resort est de loin le plus complet et original qu’il m’ait été donné de voir. Il y a deux filles dans la troupe, ce qui en soi est assez rare, mais surtout, outre les habituels bâtons de feu et poï que l’on voit partout, ce groupe a créé des accessoires uniques, tels qu’un parapluie enflammé, une corde à sauter embrasée, une fontaine d’étincelles circulaire et bien d’autres choses encore, qui font que leur show n’est à nul autre pareil. Ajoutez à cela des chorégraphies créatives, un dynamisme et un sourire de chaque instant, et vous avez la recette pour émerveiller tout spectateur. En tout cas, c’est ce que j’ai pu constater ce soir-là en entendant les cris d’admiration de tous à chaque temps fort et accent du show… À voir absolument.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Voilà, j’espère que ce petit guide vous aidera à profiter de votre séjour au Vanuatu autant que moi. Je n’ai qu’une hâte, c’est d’y emmener ma famille! Quoi qu’il en soit, ce pays et ses habitants sont si accueillants et chaleureux que je ne doute pas que vous trouverez d’autres opportunités de visites et découvertes aussi mémorables que les miennes, et pour vraiment pas cher. Le mot de la fin qui s’impose, pour le Vanuatu et ceux qui ont pris le temps de me lire: TANGYU TUMAS ! (= MERCI BEAUCOUP!)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

4 commentaires sur “8 INCONTOURNABLES D’EFATE, VANUATU

Ajouter un commentaire

  1. Un plaisir de te lire et de voir toutes tes photos et bons plans!! Calédonienne qui adore explorer le monde et se perdre dans les petites rues tranquilles aux quatre coins de cette belle Terre, je prend vraiment plaisir à découvrir ce que tu postes et partages! Merci beaucoup! Continue de profiter à fond de tous tes voyages et de nous faire partager tous tes bons Plans!! La bise du Caillou

    J'aime

    1. Merci beaucoup Johanna! Contente de pouvoir partager mes petites trouvailles avec mes lecteurs, en particulier ceux du Caillou! En tant qu’ilienne, j’ai négligé ce qu’il y avait hors de mon Caillou pendant trop longtemps, et je crois que je rattrape le temps perdu maintenant! Bises à toi.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :