DECOUVRIR ATHENES: MES 7 INCONTOURNABLES

GEIA SAS ATHINA! Parmi les villes que j’ai eu la chance de visiter, Athènes a une place très spéciale dans mon coeur. En effet, il s’agissait d’un vieux rêve, celui d’une gamine de 12 ans qui dévorait les livres de mythologie grecque et romaine, et qui depuis ne cesse de critiquer tous les films osant s’attaquer à des héros mythiques tels que Persée, Hercule, Ulysse et compagnie, parce que ceux-ci ne sont jamais fidèles aux mythes.

DSC_0027

DSC_0016

Et voilà que, des années plus tard, j’ai enfin eu la chance de pouvoir concrétiser ce rêve, mais aussi de m’apercevoir que l’image d’Athènes dépeinte par beaucoup de personnes est exagérée. Non, ce n’est pas une ville sale, puante et grouillante, ou du moins, tout dépend de la partie que vous visitez. Pour ma part, j’ai découvert une ville riche de son histoire, fière de sa culture, au peuple accueillant et aux innombrables richesses culinaires. Et si vous aussi vous pensez un jour vous rendre sur les terres d’Athéna, déesse de la sagesse et de la guerre, voici 7 étapes à ne pas manquer sur votre parcours.

1. VISITER L’ACROPOLE ET LE PARTHÉNON:

DSC_0021

Impossible de ne pas trouver le chemin de cette célèbre colline, elle est visible d’à peu près partout dans la ville. Après une petite ascension en pente douce (mais qui fait quand même transpirer un peu par 38 degrés!), vous pourrez découvrir ce site historique comprenant plusieurs temples consacrés au culte d’Athéna, déesse protectrice de la ville, dont le célèbre Parthénon. De plus, la vue à 360 degrés sur la ville y est tout simplement magnifique (voire éblouissante en plein soleil d’été!). Pour vous désaltérer sur place, il y a un petit stand de granités aux agrumes, l’idéal pour récupérer sous une chaleur de plomb. Et avec un peu de chance, peut-être que vous aussi aurez l’occasion d’écouter les mélodies du petit joueur de luth qui nous a totalement plongés dans l’ambiance grecque ce jour-là!

Astuce: pour profiter un peu dans la vue sans avoir une foule de touristes autour de vous, grimpez au sommet de la petite colline que vous trouverez non loin des guichets (sur leur gauche pour être exacte). Vers 10h, on y était peu nombreux et c’était plus agréable de profiter du panorama dans ces conditions que parmi la foule de touristes qui s’engouffrent vers le Panthéon.

DSC_0049

DCIM100GOPROGOPR1526.JPG

DSC_0033

DCIM100GOPROGOPR1535.JPG

 

2. SE PROMENER À L’AGORA:

DSC_0058

Pour se plonger davantage dans l’Athènes d’autrefois et mieux s’imaginer le quotidien de ses habitants à l’époque, rendez-vous au pied de l’Acropole pour se promener sur l’Agora, lieu de rassemblement social, politique et mercantile de la cité. Là, vous découvrirez où se regroupaient les politiciens, notables et philosophes qui sont à l’origine de nombreux concepts toujours utilisés de nos jours. On y trouve également des vestiges de monuments à l’honneur des héros de la patrie athénienne. En poursuivant votre promenade un peu plus au nord, vous tomberez sur les vestiges de la fameuse Bibliothèque d’Hadrien, qui doit son nom à son principal donateur, l’empereur Hadrien, et qui aurait contenu plus de 20 000 rouleaux.

DSC_0014

 

3. GOÛTER AUX SPÉCIALITÉS GRECQUES: TZATZIKI ET AGNEAU SOUVLAKI

Bien entendu, hors de question d’atterrir dans un McDo à l’heure du déjeuner lorsqu’on se trouve dans un pays réputé pour avoir l’un des régimes alimentaires les plus sains au monde! Et apparemment, « sain » ne veut pas forcément dire « léger » chez nos amis grecs ^^. Je n’imaginais pas qu’il y avait autant de choix parmi les spécialités locales, mais parmi mes préférées, il y a la fava (une purée de pois chiches), le tzatziki (composé de yaourt épais, concombres râpés, oignons, ail et fines herbes) et l’agneau souvlaki, servi sous forme de brochette ou dans un pain pita. Petite mise en garde: attention, dans les différents restaurants grecs où nous avons mangé, les entrées étaient gigantesques! donc méfiance si vous avez envie de goûter à tout, à la fin du repas, la générosité grecque risque de peser lourd sur votre estomac! Surtout quand vous n’en pouvez plus et que le serveur arrive avec un gâteau et un raki (digestif local, également utilisable pour déboucher les éviers à mon humble avis) offerts par la maison! XD Merci au restaurant Euxapis pour ce bon repas dans leur joli patio.

DSC_0075

 

4. ADMIRER LA CATHÉDRALE D’ATHÈNES:

Parce qu’il faut bien l’admettre, ce ne sont plus Zeus, Athéna, Poséidon et leurs congénères qui régissent la vie spirituelle de la Grèce, mais bien la religion orthodoxe, un petit tour sur la jolie place qui fait fasse à la Cathédrale de l’Annonciation d’Athènes s’impose. Sa construction a nécessité l’utilisation du marbre de soixante-douze églises démolies, et elle abrite désormais les reliques de deux saints tués durant l’occupation ottomane.

DSC_0008

DSC_0011

 

5. CHASSE AUX TRÉSORS À MONASTIRAKI:

En quête de petits trésors et souvenirs locaux à (s’)offrir? Faites un tour à Monastiraki, un quartier vraiment très joli et sympa avec ses restaurants, son marché aux puces, ses stands de rue où vous pourrez trouvez de jolis bijoux en bronze, des sandales, le fameux oeil grec protecteur (« mataki ») et autres babioles auxquelles, personnellement, j’ai du mal à résister: il m’en faut toujours 2 ou 3 pour avoir l’impression de ramener un bout du pays avec moi!

Monastiraki_square

DCIM100GOPROGOPR1562.JPG

850_400_la-signification-du-symbole-l-oeil-grec

 

6. DE LA BAKLAVA POUR LE GOÛTER:

Un moment que j’attendais avec beaucoup d’impatience, car il s’agit de mon deuxième dessert préféré (après la pavlova)! Je l’ai découverte à Melbourne, et il me tardait de pouvoir en goûter une sur ses terres d’origine! Il en existe plusieurs variantes, mais pour résumer, la baklava est un gâteau à base de pâte feuilletée, de miel, de noix et de pistaches. Certains la trouveront peut-être un peu trop sucrée, mais pour moi c’est l’idéal pour accompagner un bon thé au jasmin et se détendre après une journée d’exploration intense… Ben oui, c’est dur la vie de voyageur! 🙂

DSC_0081

 

7. SUNSET SUR L’ACROPOLE:

Et pour finir la journée en beauté, quoi de mieux qu’un verre en terrasse, mais pas n’importe laquelle; de préférence, celle du rooftop de l’Electra Metropolis, avec vue sur l’Acropole et le Parthénon. L’endroit idéal pour regarder le char du dieu Hélios disparaître à l’horizon…

79508337

 

20170630073015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s